Comment lire les étiquettes alimentaires?

Vous vous êtes probablement déjà retrouver au magasin, devant plusieurs produits qui vous semblaient équivalents,mais ne saviez pas lequel prendre par peur de mal choisir, ou de ne pas avoir vu le piège qui s’y cache.

En effet il y a beaucoup d’informations sur les produits que nous consommons et nous ne comprenons pas toujours leur utilité ou leur signification.

 

Je vais vous expliquer comment lire une étiquette alimentaire.

L’important est de pouvoir comprendre rapidement et facilement tout ce qui y est écrit. je vous donne donc quelques indications sur les choses à regarder.
Nous pouvons voir que ces informations sont divisés en plusieurs catégories qui sont les informations nutritionnelles, les ingrédients. Il y a également de temps en temps des conseils de préparation où des indications sur la conservation des aliments.

Les informations nutritionnelles.

Généralement tout en haut de l’étiquette, nous avons un ou deux dosages du produit.

Il doit y avoir le dosage pour 100g de produit fini, et également de temps à autre, il y a le dosage par portion. (Une portion correspond à ce que le fabricant préconise de consommer)

Lire les étiquettes alimentaire

 

Dans cet exemple nous pouvons voir que pour 100g de produit nous avons 372 kcal (Kilo calories) ce qui correspond à 1566 kj (kilo joules).

Les calories sont tout simplement l’énergie que nous consommons. Elles proviennent des trois nutriments, qui sont les protéines, les glucides et les lipides. N’ayez pas peur de manger des calories, elles sont essentielles au fonctionnement du corps. Par contre, le déséquilibre entre elles, ou un mauvais dosage, peut être néfaste. Pensez donc à équilibrer votre alimentation.

 

Sur la ligne du dessous nous avons les matières grasses (lipides). Ce produit contient 7 grammes de lipides dont 1,3 grammes de lipide saturé.

Les graisses sont différenciées  en plusieurs catégories les saturées,  les insaturées (poly insaturé et mono insaturé),et les trans.

Je vous conseille de consommer les mono et poly insaturées, de minimiser la consommation de saturées, et supprimer les trans. Je reviendrai en détail sur les lipides prochainement.

 

En dessous nous avons la ligne des glucides. Les glucides sont également divisibles en plusieurs catégories, en fonction de leur indice glycémique. (A voir dans notre article sur les glucides).

Une chose importante et facile à voir au premier coup d’œil est la quantité de sucre que contient l’aliment.

Notre exemple contient presque 60 g de glucides et moins de 1 g de sucre. Ici rien d’alarmant , mais il serait bon de le consommer en tant que collation, ou avant ou après une séance de sport et avec d’autres aliments.

 

Il y a 10 grammes de fibres (généralement les fibres sont pris en compte dans les calculs comme des glucides). Ces fibres sont essentielles au bon fonctionnement du transit intestinal et à la digestion. Elles ont également un rôle dans la régulation du cholestérol.

Lorsque vous achetez des céréales ou des produits à base de céréales, (pain, flocon d’avoines, muesli, etc…) pensez à regarder l’apport en fibres. Si ceux-ci se trouvent au alentour de 10g ou plus, c’est  que votre aliment sera réellement à base de céréales complètes.  Il m’est déjà arrivé de voir du pain complet, avec un taux de fibres de 2 ou 3 g pour 100 g de produit fini. ( Ce qui n’est pas le cas de ce que j’appel le « vrai pain complet ». 🙂

 

Ensuite nous avons les protéines à hauteur de 13 g qui vont vous apporter le matériel nécessaires pour créer et maintenir votre masse musculaire. Elles participent également à différents autres rôles dans l’organisme comme soutenir le principe de régénération du corps.

Nous avons également les informations sur la contenance en sel qui sur cet exemple n’est presque pas présent. L’apport en sel ne devrai pas dépasser 5 g par jour selon l’OMS. Attention aux aliments préparés ou industrialisés qui en contiennent souvent une quantité importante.

 

Sur les lignes suivantes nous avons des informations sur les vitamines et minéraux et les pourcentages correspondants aux apports journaliers recommandés.

 

Comprendre les ingredients

Les ingrédients doivent être noté par ordre décroissant en fonction de leurs présence dans le produit. Il peuvent être noté avec leur pourcentage mais ce n’est pas obligatoire.Attention donc au premier ingrédient de vos produits. Il arrive parfois que nous achetons quelque chose et lorsque nous regardons de plus près l’étiquette, il s’avère que le premier ingrédient n’est pas ce que nous pensions. Un piège à éviter.

étiquette alimentaire

Dans cet exemple la farine de blé est présente à 55 % ensuite nous avons de l’eau, de l’huile de colza, du sucre, etc…

En fonction du type de produits, ils contiendront plus ou moins d’ingrédients mais cet ordre devrait toujours être respecté.
Pensez également à contrôler la contenance des additifs, (E440, E320….), qui ,suivant le cas peuvent être sans danger ou alors néfaste pour la santé.

Je vous invite à faire des recherches sur chacun de ces additifs afin de savoir ce que vous consommez.

 

Pour certains produits il y a également d’autres indications, des conseils de préparation, des recettes à faire avec le produit, il y a également des informations de conservation, à bien prendre en compte surtout si ce sont des produits frais. Attention de temps à autre certains produits se conservent à température ambiante lorsqu’ils sont fermés et ensuite une fois ouvert, vous devrez les conserver au réfrigérateur.

Généralement il y a aussi des informations de contact téléphonique ou site internet  des producteurs ou distributeurs pour que vous puissiez les contacter s’il devait y avoir un problème sur un produit.

 

Il y a également des informations  du type « sans sucre » sans matière grasse, allégé en matière grasse, etc… Attention toujours à bien lire les étiquettes, car régulièrement les produits allégé en matière grasse contiennent plus de sucre que le produit normal, ou inversement. Donc maintenant que vous savez lire les étiquettes, on ne vous y prendra plus 🙂

Les jus de fruits sont aussi « des pièges  » 🙂 Il y a les « pures jus », et les « nectars » ou « nectar de jus » . Ces derniers contiennent généralement moins de 50% de pur jus, et plus de sucre rajouté et de l’eau.

 

J’espère que vous en savez un peu plus sur les étiquettes alimentaires, je vous conseille de prendre en compte le calcul des nutriments à consommer en fonction de vos besoins journaliers. Ces besoins se calcule en fonction de votre poids et de votre activité physique journalière.

N’hésitez pas à aller voir mes autres articles et vidéos afin d’en apprendre plus sur l’alimentation bien être et l’équilibre alimentaire.

En attendant je vous souhaite un bonne recherche 🙂